Événements


  • Geneviève Richard obtient le prix du public du concours Ma thèse en 180 secondes!

    Toutes nos félicitations à Geneviève Richard, membre étudiante SAGE et doctorante en droit, qui a obtenu le prix du public dans le cadre du concours Ma thèse en 180 secondes !

    – Sa thèse porte sur l’encadrement du temps de travail en droit québécois et le droit à la déconnexion.
    – Elle obtient une bourse de 500 dollars.
    – Organisé par l’Acfas depuis 2012, ce concours de vulgarisation permet à des doctorantes et doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié.


  • Journée rassembleuse maintien et stabilisation des femmes dans l’industrie de la construction

    Invitation aux travailleuses de l’industrie de la construction et à toutes les personnes ou organisations impliquées et intéressées par les enjeux de maintien des femmes dans l’industrie de la construction au Québec.

    Inscription ICI


  • ACFAS 2023 – Appel à communications

    Colloque 21, 8-9 mai 2023 – Réflexions interdisciplinaires et intersectorielles sur les inégalités sociales et de genre en santé au travail et en santé environnementale

    Plusieurs recherches ont mis en lumière que les différents environnements (politique, économique, physique, chimique, professionnel, social, personnel et familial) dans lesquels les personnes évoluent et se développent ont une influence importante sur leur santé et leur bien-être. Or, ces environnements sont marqués par des rapports sociaux (genre, racisation, âge, capacitisme, classe sociale, etc.) qui contribuent à la présence d’inégalité sociales de santé entre différents groupes de la population. Il est nécessaire de considérer les inégalités sociales et de genre afin d’obtenir des retombées en termes de santé durable. C’est ce que montrent notamment plusieurs travaux de chercheuses en santé au travail (ST) et en santé environnementale (SE) préconisant des approches de recherches-intervention partenariales du Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE). Cette prise en compte est toutefois complexe et pose de nombreux défis à plusieurs niveaux, notamment au plan de l’opérationnalisation et de la mobilisation des connaissances.

    Appel à contributions
    Ce colloque vise à réfléchir collectivement à la prise en compte (ou la non prise en compte) de ces inégalités dans le cadre de transformations sociales visant la ST/SE et à mettre en commun des savoirs, expériences, idées, réflexions et stratégies de recherches et d’interventions. Il est ouvert aux contributions d’étudiant.es, de chercheur.ses à tous stades de carrière, de praticien.nes et d’actrices et acteurs des milieux/communautés issu.es de disciplines variées et qui ont un intérêt ou travaillent sur les inégalités sociales et de genre dans le domaine de la ST/SE ou en périphérie. Plus spécifiquement, nous encourageons les communications visant à :

    • Développer les connaissances sur les mécanismes engendrant des inégalités sociales et de S/G en SE ou en ST et contribuant à vulnérabiliser davantage certaines populations (ex. travailleur.ses autistes ou en situation de handicap visible ou invisible ou encore les travailleuses racisées dans les secteurs de services essentiels);
    • Comprendre les contextes, réalités et défis associés à la prise en compte des inégalités sociales et de genre en ST et SE dans le processus de recherche, incluant la mobilisation des connaissances;
    • Contribuer à l’amélioration des environnements afin qu’ils soient plus équitables et sains, d’une part, en réfléchissant aux approches théoriques et cadres méthodologiques, et d’autre part, par le biais de revendications ou pistes de solutions.

    Critères d’évaluation des résumés
    Les propositions de communications seront évaluées par un comité scientifique (date limite : 13 février 2023 à 18 h). Veuillez transmettre votre titre (180 caractères incluant les espaces) et résumé structuré (contexte, méthode, résultats, conclusion – 1500 caractères incluant les espaces) à l’attention de Madame Jessica Riel à sage@uqam.ca (format Word ou PDF).

    Nous vous remercions de votre contribution!

    Le comité organisateur
    Jessica Riel, ESG-UQAM; Corynne Laurence-Ruel, CIAFT; Myriam Fillion, TÉLUQ; Geraldine Delbes, INRS; Mélanie Lefrançois, ESG UQAM; Valérie Martin, ESG UQAM et Valérie Lederer, UQO.


  • Formation : Developing theory from empirical research

    Formation (master class) offerte par Gendered organisational practice (GOP).

    Plus d’infos ICI


  • Offre d’emploi – Assistant.e de recherche pour l’équipe GESTE

    Une proche collaboratrice de l’équipe SAGE, l’équipe GESTE (Genre Équité Santé Travail Environnement), est à la recherche d’un.e assistant.e de recherche.

    Date limite pour postuler : 10 juin 2022

    Plus d’infos ICI


  • 23 au 25 mai – Colloque du CR25 – Sociologie des relations professionnelles et du syndicalisme

    Le colloque du CR25 (Sociologie des relations professionnelles et du syndicalisme) de l’AISLF (Association internationale des sociologues de langue française) se tiendra à l’Université de Mons du 23 au 25 mai 2022 et aura pour thème :

    Émotions, épreuves, morale : une nouvelle cartographie pour l’analyse des relations professionnelles ?

    Plus d’infos ICI


  • Atelier – Féminisme et droit : limites et contradictions

    Deux collègues de la grande équipe SAGE, Célia Favre (étudiante à la maîtrise en droit à l’UQAM) et Samie Pagé-Quirion (assistante de recherche et doctorante en sociologie et en études féministes), collaborent dans le cadre de cet atelier de recherche.

    Cet atelier de recherche vise à réfléchir aux limites et contradictions que rencontre le féminisme dans la sphère du droit dans le cadre du traitement juridique des violences sexuelles.

    Cette activité est le premier d’une série d’ateliers qui portera sur le sujet de la prévention des violences sexuelles. Il s’inscrit dans le cadre de la recherche Prévenir les violences sexistes : Le rôle de la psychologie dans la construction scientifique d’une cause féministe menée par le Laboratoire Genre & Santé de l’UQÀM et financée par le FRQSC.

    En vue de cet événement, nous proposons à nos participantes d’écouter le documentaire québécois La parfaite victime réalisé par Émilie Perreault et Monic Néron DISPONIBLE ICI.

    Afin de contribuer au débat sur le sujet qui nous préoccupe, nous commencerons cette séance avec les présentations de deux chercheuses, Julie Perreault, doctorante en droit à l’Université d’Ottawa et Célia Favre, étudiante à la maîtrise en droit à l’UQAM. Elles nous exposeront leurs recherches et leurs points de vue sur le documentaire. Nous poursuivrons cette discussion en groupe.

    Au plaisir de partager des réflexions intéressantes sur le sujet,

    Veuillez vous inscrire via ce lien.

    Contact : labo.genre.sante@gmail.com

    L’équipe de recherche Prévenir les violences
    Sarah Chaouch, Samie Pagé-Quirion, Stéphanie Pache
    Sociologie, UQAM


  • Colloque SAGE à l’ACFAS : Construire des savoirs pour favoriser l’équité en santé

    L’Équipe de recherche interdisciplinaire FRQ-SC sur le travail SANTÉ-GENRE-ÉGALITÉ (SAGE) et l’Équipe GESTE pour le partage des connaissances (IRSC) sont heureuses de vous présenter le programme du colloque intitulé « Construire des savoirs pour favoriser l’équité en santé » organisé dans le cadre du 89e Congrès de l’ACFAS qui se déroulera en ligne le 11 MAI PROCHAIN de 9 h à 18 h. IL FAUT S’INSCRIRE AU CONGRÈS DE L’ACFAS POUR POUVOIR Y ASSISTER. Ce colloque sera une occasion d’entendre :

    • Une table ronde sur la participation à la commission parlementaire du projet de loi 59 visant à réformer le régime de santé et sécurité du travail. Elle réunira des personnes issues des milieux académiques et pratiques ayant présenté des mémoires à la Commission parlementaire de l’économie et du travail en janvier 2021 suggérant des améliorations tenant mieux compte de la réalité des femmes ou de personnes en situation de vulnérabilité en vue de l’adoption de la nouvelle loi.

    • 4 conférencières qui présenteront sur le thème d’équité sociale et de genre en santé. Elles présenteront des résultats liés à leurs travaux de recherche; Harcèlement sexiste et sexuel; Environnement et santé autochtone; Intégration sexe/genre dans la recherche sur les thèmes du travail et de la santé environnementale.

    • Un panel d’étudiantes-chercheuses en santé au travail et santé environnementale abordera le processus de réflexion entourant les rapports sexe/genre qui traversent leur objet d’étude ainsi que les défis rencontrés. Une discussion avec l’auditoire permettra de réfléchir aux différentes stratégies et outils à mettre en place.

    • Le lancement du livre de Karen Messing, « Le deuxième corps : femmes au travail, de la honte à la solidarité » (Éditions Écosociété, 2021). ACTIVITÉ GRATUITE ET OUVERTE AU GRAND PUBLIC.

    Pour vous inscrire, CLIQUEZ ICI
    Infos sur page Facebook ICI

    Pour plus de renseignements, contactez sage@uqo.ca ou visitez la page Internet de notre colloque ICI.

    Au plaisir de vous y voir en grand nombre,


  • Hommage à Katherine Lippel, membre de l’équipe SAGE

    Une occasion pour se rassembler afin de rendre hommage à notre chère collègue et amie Katherine Lippel.

    Katherine a été un pilier et un phare de la Section de droit civil à l’université d’Ottawa. Sa force, son engagement et sa générosité en ont marqué plus d’un. Elle était non seulement une chercheuse étoile et une grande visionnaire, elle était surtout une collègue dévouée et pleine de compassion et une mentore extraordinaire pour la communauté étudiante et les jeunes chercheurs et chercheuses.

    Inscription ICI

    Mise à jour : Enregistrement de la cérémonie ICI


  • Empreintes de résistance : savoirs, justice épistémique et bibliothèque

    EMPREINTES DE RÉSISTANCE : SAVOIRS, JUSTICE ÉPISTÉMIQUE ET BIBLIOTHÈQUE

    «Empreintes de résistance» (éditions du remue-ménage) révèle 9 parcours de femmes engagées qui raconte des résistances entre passé et présent, entre intime et politique, en s’éloignant du féminisme blanc. L’autrice Alexandra Pierre lira des extraits du livre avec l’une des interviewées, Naïma Hamrouni, professeure de philosophie à l’UQTR et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique féministe. Elles discuteront avec Allison Harvey, bibliothécaire au CDÉACF, de mise en lumière d’expériences de la marge, de décolonisation des savoirs et de justice épistémique.

    Mercredi 4 mai de 19h à 21h à la Maison Parent-Roback

    Maison Parent Roback 469, rue Jean-Talon Ouest, Montréal, H3N 1R4

    19h: Accueil au CDÉACF

    19h30: Début présentation

    Tirage au sort d’une copie du livre d’Alexandra Pierre Empreintes de résistance

    Événement organisé par le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF) en collaboration avec les éditions du remue-ménage – Avec la participation financière du Programme Tournées-Rencontres de l’UNEQ

    Plus d’infos ICI


EN